Le métier d’accompagnante à la naissance (doula)

Depuis que le monde est monde, les femmes s’accompagnent entre elles pour les grandes étapes de leur vie, en particulier lorsqu’elles deviennent mères. Toutefois la transmission des connaissances, de mère à fille s’est un peu éteinte avec le temps. L’arrivée de la gynécologie moderne a également eu un impact avec la prise en charge des  femmes enceintes. Donc maintenant, l’accompagnante n’est plus la mère, la sœur, l’amie, elle est maintenant une femme formée en périnatalité pour accompagner les futurs parents dans toutes les étapes entourant la venue d’un enfant. Nous sommes au service de la femme et de sa famille, c’est d’ailleurs la signification du mot doula, en grec.

Comment choisir sa doula?

Choisir sa doula est une étape cruciale dans le processus car on ne choisit pas sa doula comme on choisit son plombier. Ça doit être un coup de cœur mutuel, vous devez aimer son approche, son énergie et elle doit être en mesure de respecter vos choix et vos valeurs. C’est comme choisir une meilleure amie qui en plus, a des connaissances au niveau de la grossesse, de l’accouchement et de l’allaitement et qui soutiendra vos choix, sans jugement. Parfois, les parents doivent rencontrer 2 ou 3 accompagnantes à la naissance avant de trouver celle avec qui ils retrouvent la connexion souhaitée.

Quand débuter les recherches?

Il n’y a pas de meilleur moment pour commencer les recherches, certaines femmes me contactent la journée même du fameux positif sur le test de grossesse et certaines communiquent avec moi à 34 semaines! Il n’est jamais trop tôt ou trop tard pour vouloir être écoutée et rassurée, toutefois les rencontres prénatales commencerons souvent après 25 semaines de grossesse.

En prénatal

Mon rôle durant la période prénatale est surtout à titre informatif. Bien sûr, je suis là pour écouter et rassurer mais il arrive aussi que je réfère à d’autres professionnels pour certaines particularités étant donné que mon rôle est non-médical. J’offre une très grande disponibilité et je suis facilement accessible, c’est entre autre ce que les parents apprécient chez leur doula. Les sujets des rencontres prénatales sont personnalisés, ce qui veut dire que je m’adapte à leurs besoins; que ça soit pour un premier bébé, deuxième bébé, un avac, une césarienne planifiée…

24/7

Vers 37 semaines, la période probable d’accouchement est en cours, je suis donc en période de garde. Durant cette période je dois être apte à me déplacer assez rapidement si une famille a besoin de moi, alors je reste dans un rayon d’environ 1 heure de mon domicile. Évidemment, j’ai toujours mon cellulaire avec moi, ouvert, et je dors même à ses côtés! Je dois souvent trouver des plans A, B ou C pour mes enfants si je devais partir, c’est sans doute la partie la plus anxiogène du métier, surtout lorsqu’on débute comme doula. Personnellement, j’ai arrêté de me faire milles  scénarios à tous les jours, je fais confiance et ça m’a bien servi jusqu’à présent!

À l’accouchement

Ma présence n’est jamais imposée, ce sont toujours les parents qui choisissent le moment où ils ont besoin de me voir. Parfois, je me rends à leur domicile pour valider que le travail est bien enclenché et nous restons à la maison jusqu’à ce que les parents choisissent de se rendre sur le lieu de la naissance, ou parfois lorsque je juge plus sécuritaire de s’y rendre. Mon rôle durant la naissance est de favoriser le bien-être physique et émotionnel de mes clients tout en leur permettant de se sentir en confiance et en sécurité. J’aide aussi l’accompagnateur à trouver la place qu’il souhaite prendre lors de cette naissance et c’est toujours soulageant pour lui de savoir qu’il sera supporté, que je peux prendre la relève si l’accouchement est très long et que j’apporte toujours dans mon sac plein de petits trucs et d’outils pour favoriser le confort de sa conjointe. La femme qui accouche, quant à elle à souvent besoin de se rallier à une autre femme. Bien qu’elle a besoin de son partenaire plus que tout pour vivre ce moment, elle a aussi parfois besoin de la présence d’une femme expérimentée au niveau de l’accouchement, celle qui lui permettra de se sentir en confiance et en sécurité. Une femme qui sait ce dont elle aura besoin sans même le demander, qui saura quoi lui dire et à quel moment. 

Contrairement aux professionnels de la santé sur place lors de l’accouchement, je m’occupe de tout ce qui est non-médical, je m’occupe que d’une famille à la fois et les connais mieux que quiconque. L’expérience devient donc plus personnalisée et plus satisfaisante pour les parents. Après la naissance, je demeure avec les parents durant la première heure de vie, alors qu’il y a encore plusieurs interventions médicales à faire ou va-et-vient dans la chambre. Souvent, les femmes aiment aussi profiter de ma présence pour expérimenter la première mise au sein.

En postnatal

Ma disponibilité est encore très grande durant les 8 premières semaines de vie du bébé puisqu’il y a toujours plusieurs questions par rapport à l’alimentation du bébé, les nuits, le premier bain… Je rends aussi une petite visite aux parents lorsqu’ils sont prêts à me recevoir. 

À la fin de leur expérience, les parents me nomment souvent à quel point c’est rassurant d’avoir une personne ressource stable qui sera là durant toutes les étapes de cette belle aventure.

Une doula au masculin

Il est important de mentionner que ce métier n’est pas uniquement féminin, il y a maintenant des hommes qui pratiquent comme doula, même s’ils sont peu nombreux. De plus, en 2018, un homme a aussi fait son entrée dans l’Ordre des sages-femmes du Québec. J’ai tout de même choisi d’alléger le texte en utilisant le féminin.

Ce n’est pas qu’un métier, c’est une passion!

COVID-19

Pour connaitre les adaptations que la plupart des entreprises de services prénatals ont fait pour continuer de vous soutenir le plus efficacement possible, consultez cet article de blogue : https://cigogneetbaluchon.com/accompagnement-a-la-naissance-en-temps-de-pandemie/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
X
X